mercredi 18 septembre 2013

Les aventures de la jolie fille qui aimait trop les cuillères à fondue

La jeune femme s’avançait d’une démarche lascive vers le groupe d’étudiant en théologie de l’Université Laval. D’une voie sensuelle, elle susurra doucement :

- Auriez, vous, par hasard, une cuillère à fondue de trop ?

Un des quatre étudiants, Albert, qui était officieusement le chef de la bande, pris le temps d’examiner la splendide créature avant de répondre. D’un large sourire, il répliqua :

- Il se pourrait que nous ayons de quoi satisfaire vos désirs, mademoiselle. Mais pourquoi diantre cherchez-vous cet ustensile de cuisine sur le campus universitaire ? 

La jeune fille, pris elle aussi quelques secondes pour préparer sa réponse, puis un rictus fendit son visage.

- Je peux vous répondre, certes, mais je devrais vous tuer ensuite, dit-elle en riant. 

Le visage d’un second étudiant, Gasparus, se rembrunit aussitôt. Il n’aimait point la tournure que prenait la conversation.

- Mademoiselle, je prends très au sérieux de telle menace. Je vous demanderai de partir, faute de quoi je serai dans l’obligation de déposer une plainte formelle à la police.

- Du calme, Gasparus, répondit Albert. Elle plaisante…

- Pas du tout, répondit la jeune fille. Et son sourire s’effaça.

- Tout ceci est bizarre, se plaignit Kristini, la seule fille du groupe d’étudiant. De toute façon nous ne prêtons pas nos cuillères à fondue à des étrangères.  Foutez l’camp !

- Je n’ai rien à dire mais je m’appelle Poulibor, répondit le quatrième, qui tenait à ce que son nom soit connu dans l’histoire aussi.

La jeune fille fronça les sourcils et sorti de sa sacoche une grappe de raisin vert.

- Donnez-moi vos putains de cuillère à fondue, et tout de suite, où je vous lance ces raisins verts au visage !

Albert, comprenant qu’il n’y avait nulle façon d’éviter le combat, donna le signal.

- Mes amis, transformatiiiiiiiiiion !!!! (voix aigüe)

Aussitôt dit, quatre immenses robots de combat à forme humaine tombèrent du ciel, écrasant tous les autres étudiants en théologie. Après une danse ridicule, les quatre amis furent téléportés dans leurs robots respectifs. 

Zabur s'est perdu dans le Vieux Québec


- Bible ! Attaque éclair foudroyant de la lune verdâtre ! hurla Albert

- Coran ! Attaque boule de feu massive 20d6 du homard qui tousse ! rugit Gasparus

- Torah ! Attaque cyclone de glace rugissant du camionneur en grève ! cria Kristini

- Zabur ! Attaque horde de caniche gossant qui font wif wif ! murmura timidement Poulibor

La jeune fille, qui n’avait aucun Mecha pour l’aider, n’avait aucune chance de survie…

Comme le campus universitaire, détruit par les forces colossales des attaquants.

Et pas plus pour la ville de Québec, rasée en quelques secondes…

 Et c’est pourquoi, depuis 2009, les étudiants en théologie de l’Université Laval ne sont plus autorisés à posséder d’immenses robots de combat. Ce qui a diminué sensiblement l’intérêt du baccalauréat …

Un homard qui tousse

7 commentaires:

  1. Petit homard, je te mangerai bien~
    Mais pourquoi elle voulait une cuillère? XD

    RépondreSupprimer
  2. Je peux te répondre, certes, mais je devrais t'éliminer ensuite !

    RépondreSupprimer
  3. Fais attention à ne pas avoir de Fa toît Rêveur!

    In sha la!

    RépondreSupprimer
  4. Vous n'avez pas parlé de mon Dieu, je suis offusqué!

    RépondreSupprimer
  5. Hello Adam,
    je t'ai sélectionné pour les Liebster Awards :
    http://www.afrogslife.net/blog/comic/bonne-hygiene-important/

    Tout le principe est décrit dans le poste.
    Tu n'est pas obligé de continuer la chaine, mais ça serait chouette que tu me tiennes au courant si tu le fais.
    A ++ ;)

    RépondreSupprimer