jeudi 5 septembre 2013

Artémis et Jin - Épilogue

Quelques jours plus tard, le royaume de l'ex-princesse Artémis fut annexé officiellement par le roi sorcier Adraham le Couillu, troisième royaume voisin à l’Est. Ce dernier avait en effet jugé qu'il était temps qu'un vrai roi prenne cette nation en main. Personne n’osa s’insurger car la puissance du suzerain était magistrale. Il garda l’aristocratie locale en place, mais sépara les terres d’Artémis en deux. Il en confia la moitié à Jin-Chan qu’il anobli du titre de Chevalière et l’autre moitié au hérisson qu’il nomma Duc de la pointe.

Il libéra Artémis de la prison et lui donna un poste clef de son propre royaume, aux ressources humaines, là où elle pourrait exercer son autorité et son sadisme à bon escient. Il lui laissa même son fouet. Quant aux pauvres et aux orphelins des royaumes… et bien ils restèrent pauvres ! Car, avouons-le, tout le monde se fiche éperdument du sort des nécessiteux !

Fin

3 commentaires:

  1. Haaaaa je préfère ! J'ai cru que j'allais dépérir, à force de croupir dans ce cachot sans le moindre petit popotin à tâter de mon fouet.

    RépondreSupprimer
  2. En fait, c'est qu'après avoir lu tout ça, je vois le libellé Histoire avec un H majuscule... XD

    RépondreSupprimer