samedi 16 mars 2013

Le persil, ce vieil ennemi

Voici un poème très touchant :

Le persil, ce vieil ennemi
Je suis verdure
Et je perdure
Dans la voilure
Et la saumure

Mais le persil
Ce vieil ennemi
Un jour m'a dit
"Ouistiti" 



4 commentaires:

  1. Jolie demoiselle anonyme timide16 mars 2013 à 12:37

    Quel joli poème, je suis charmée !

    RépondreSupprimer
  2. Lich et Relich, les clowns...16 mars 2013 à 15:52

    Je suis ému aux larmes!

    RépondreSupprimer
  3. Ouf...wouf...pouf...j'en perds mes mots!

    RépondreSupprimer